+1

Actualites

Quidam mars 2018

La Clé – La « petite » agence qui dépoussière l’immobilier.

Installée Place du Maréchal Foch à AGEN, en plein cœur de ville, l’agence La Clé fête ses 3 ans en ce début de mois mars. L’occasion de faire un focus sur cette entreprise et sa vision du métier.

 

La Clé, c’est avant tout une aventure familiale, débutée en mars 2015, lorsque Sébastien ETIENNE, trentenaire et agenais d’origine, décide de revenir à ses premières amours en montant une agence immobilière avec son épouse, Célia. Un pari osé dans un secteur très concurrentiel et fortement touché par la crise de 2009, mais porté par une envie et une motivation sans failles.

Au bout de quelques mois d’activité, l’agence ouvre ses bureaux Place du Maréchal Foch (Cathédrale), un choix important et stratégique ouvertement revendiqué. « L’emplacement en hypercentre était pour nous évident », explique Sébastien ETIENNE. « Dans un contexte où le métier de l’immobilier se dématérialise à vitesse grand V, et où les enseignes commencent également à déserter le centre-ville au profit des zones commerciales, il nous semblait intéressant de choisir une optique différente, qui correspondait davantage à notre souhait d’être identifiés comme une agence de proximité ».

3 ans après sa création, l’agence compte aujourd’hui 3 collaborateurs, ce qui permet de conserver une taille humaine tout en couvrant toute l’agglomération agenaise.

« Nous avons sélectionné des collaborateurs avant tout en accord avec nos valeurs et nos méthodes de travail ».

En effet, dans un métier où la concurrence est rude et variée, La Clé a choisi de se différencier par des méthodes de travail et des choix parfois à contre-courant. Adhérents à la FNAIM pour assurer à ses clients des outils adaptés et au fait des dernières mises à jour juridiques, La Clé tient cependant à son indépendance totale. « Nous tenons à être indépendants afin de garantir à nos vendeurs et nos acquéreurs une parfaite connaissance de nos biens. La perception clairement négative de l’agent immobilier tient au fait qu’on nous considère trop souvent comme des ouvreurs de portes… Or, en gardant une taille humaine et une indépendance des différents regroupements d’agences, nous faisons le choix de mieux approfondir la connaissance de nos biens et ainsi d’apporter un maximum d’éléments et de conseils à nos clients. L’achat d’une maison ne doit pas être pris à la légère, et les clients ont besoin d’avoir rapidement toutes les informations nécessaires à ce choix capital. Nous sommes agents immobiliers, et pour ma part ce n’est pas une responsabilité que je prends à la légère. Il s’agit d’un vrai métier, demandant de réelles compétences et recouvrant de vraies responsabilités, et qui s’exerce à plein temps et non en complément d’activité comme cela tend à se généraliser avec les grands réseaux nationaux ».

Un souci de l’accompagnement qui se retrouve dans le discours de la clientèle de l’agence, qui a choisi de se soumettre au jeu de la transparence, en adhérent notamment à un organisme certifié Afnor qui collecte les avis clients.

Une passion pour le métier, pour le bâtiment aussi, et pour l’écoute du client que le couple s’efforce de transmettre à ses équipes. Il suffit de mettre les pieds dans leur « petite » agence (comme ils disent) pour sentir que l’esprit de groupe est un élément essentiel et communicatif. « Nous exerçons certes avant tout un métier de commerce, et donc de résultats ; pour autant ce n’est pas pour cela que cela ne peut pas se faire dans la bonne humeur et dans l’entraide », explique Célia Etienne. « Ce n’est pas une image que nous voulons donner, mais une vraie volonté que nous avons car il ne faut pas oublier que les clients ressentent ces choses-là lorsqu’on les rencontre ».

Un sérieux aujourd’hui reconnu sur la place d’Agen, et une notoriété qui s’étend et s’active via les réseaux sociaux et le bon vieux bouche-à-oreille. Pari réussi pour ce couple de trentenaires agenais !

 

 

Parution magazine QUIDAM mars 2018.

Nous suivre sur

Adhérents

Espace propriétaire